Appel à contribution – Séminaire thématique annuel de l’Association interuniversitaire Synoikismos (mai 2019)

L’étranger dans le monde antique : entre méfiance, intérêt et fascination

Le 14 mai prochain, l’association interuniversitaire SYNOIKISMOS organisera une journée de séminaire autour du thème de l’ÉTRANGER. Dans ce cadre, nous lançons un appel à contributions auprès des doctorants et jeunes chercheurs dont le sujet de recherche touche à cette large thématique ou à l’une de ces trois pistes de réflexion :

1. Représentations de l’étranger : Ennemi, hôte ou partenaire ?
La perception de l’autre varie en fonction des relations que l’on développe avec lui. Tantôt, l’étranger est un barbare qui s’assimile aux ennemis et inspire la méfiance, tantôt, il devient partenaire et source de profit ou de connaissance. L’arrivée d’un individu ou d’un groupe étranger au sein d’une société peut ainsi générer différents débats et susciter des réactions variées. Par exemple, sur le plan législatif ou administratif, comment une société cherche-t-elle à encadrer l’afflux d’étrangers ? Quels droits leurs sont accordés ? Plus largement, sur le plan idéologique, quelle est l’importance accordée à l’hospitalité? Quelle place accorde-t-on aux étrangers dans la société ? Par ailleurs, l’étranger constitue aussi un thème récurrent dans la littérature et les arts plastiques. Comment y apparait-il ? Quels objectifs poursuivent ces mises en scènes de l’étranger?

2. Transferts, migrations, voyages : causes, conséquences et modalités ?
La rencontre elle-même entre une société et ce qu’elle considère comme étranger peut prendre des formes multiples. Du déplacement de masse au voyage individuel, la mobilité antique implique aussi bien des contacts ponctuels, des relations régulièrement entretenues ou de véritables transplantations à long terme. Chaque cas de figure se révèle différent et suscite une multitude de questionnements : Quelles raisons peuvent conduire un individu ou un groupe à établir un contact avec l’autre? Quelles relations développe-t-il avec la société qu’il rencontre ? Dans ce contexte, l’étude des infrastructures spécifiques à destination des étrangers dans les lieux de passages comme les ports ou les sanctuaires peut être également envisagée.

3. Transferts culturels et artisanaux
Le terme étranger peut également s’appliquer aux objets, aux idées ou aux langues qui circulent et qui se retrouvent dans un contexte différent de leur foyer d’origine. En effet, l’étranger est souvent détenteur de produits, de connaissances et de savoir-faire utiles que l’on cherchera à se procurer ou à reproduire. Pareillement, l’étranger peut se révéler un partenaire commercial qui distribue ou importe des denrées. Dans cette perspective, plusieurs questions peuvent se poser. Quelles caractéristiques témoignent de l’origine des objets ? Pour quelle raison ceux-ci ont-ils circulé ? La circulation des objets étrangers va-t-elle de pair avec des dynamiques d’imitations ou de réappropriation ? Avec qui ces objets exotiques circulent-ils ? Toutes ces interrogations valent également sur le plan linguistique : les mots peuvent aussi voyager d’une région à l’autre, par l’intermédiaire de personnalités bilingues, ou, dans d’autres cas, faire l’objet d’appropriations diverses.
Nous encourageons chaleureusement tout doctorant (en début ou fin de thèse) intéressé par ces thématiques à soumettre un abstract (250 mots max.) du sujet qu’il souhaite présenter ainsi qu’un bref CV (150 mots max.) à l’adresse du séminaire (seminar.synoikismos@gmail.com) pour le 25 janvier 2019 au plus tard. Chaque intervention sera limitée à 30 min. et suivie d’une discussion de 15 min.

Affiche

SYNOIKISMOS est une association belge regroupant diverses universités belges qui s’adresse à tout doctorant travaillant sur l’Antiquité classique et orientale, qu’il soit archéologue, historien, philologue, philosophe ou juriste. Elle vise à offrir aux jeunes chercheurs un cadre de réflexion commune ainsi qu’un espace de rencontres et de discussions tant scientifiques que méthodologiques.

 

_______
Infos et Contact :
Association Synoikismos
seminar.synoikismos@gmail.com
http://indipendent.academia.edu/SeminarSynoikismos

 

Conférence de Mme Pagona Papadopoulou (Université Aristote, Thessalonique), « La monnaie à l’époque des Paléologues » – IRBIMMA, vendredi 11 janvier, 17h-19h

Conférence de Mme Pagona Papadopoulou (Université Aristote, Thessalonique)
« La monnaie à l’époque des Paléologues »

Vendredi 11 janvier, 17h – 19h

IRBIMMA, Sorbonne Esc. B, 4e étage salle H305

Dans le cadre du séminaire « Histoire de la période paléologue (1261-1453). Byzance, Orient latin, monde slave » organisé par Marie-Hélène Blanchet (UMR 8167 Orient et Méditerranée, Monde byzantin) et Raúl Estangüi Gómez (Université Paris I, Panthéon-Sorbonne).

Vous êtes les bienvenus et n’hésitez pas à diffuser ce programme.

Cycle de conférences de Prof. Charis Messis – EHESS, 14 janvier – 4 février 2019

Dans le cadre du séminaire de Paolo Odorico « Littérature, représentations et société à Byzance »

M Charis Messis

 (Université d’Athènes)

Professeur invité à l’EHESS tiendra quatre séminaires :

Lundi 14 janvier : Lectures historiques et contextualisées du droit séculier (nomos) et ecclésiastique (canon) à Byzance : le cadre historique.

Lundi 21 janvier : L’histoire du droit séculier byzantin au XIIe siècle et la codification et le commentaire du droit canon 

Jeudi 31 janvier : Le concile ecclésiastique in Trullo (681/2) et son impact dans l’histoire du droit canon oriental 

Lundi 4 février : Les échos de la culture ‘populaire’ dans les commentaires du XIIe siècle des canons du concile in Trullo  

de 11 h à 13 h en salle Alphonse Dupront, 10, rue Monsieur le Prince, au rez-de-chaussée

Vous êtes cordialement invités.

New Bodies of Evidence: Corporeality in Byzantine Culture (Oxford, 2018)

Journée d’étude

New Bodies of Evidence: Corporeality in Byzantine Culture

21 avril 2018
Maison française d’Oxford

Présentation

Program

9 – 9:10 Opening words – Adele Curness and Lilyana Yordanova

Session 1 : Body in Space

9:10 – 9:40 Pierre Charrey (Ecole Pratique des Hautes Etudes – Université PSL Paris Sciences et Lettres), Giving Body to the City: A Semiotic of Imperial Bodies in Early Byzantine Material culture.

9:40 – 10:10 Charlotte Munglani (University of Oxford) – Entering the male sphere: a study of cross-dressing female saints.

10.10-10:30 AM Coffee break

Session 2 : Mark of identity

10:30 – 11:00 Emily Everest-Phillips (University of Oxford) – Iranian Identity After Iran: Representations of the Last Sassanians in T’ang China.

11:00 – 11:30 Meric Ozolcer (University of Oxford) – Byzantine with a Western Twist: Rethinking the Imperial Imagery of Norman Sicily.

11:30 – 12:00 Benoit Cantet (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) – Voices of the Dead Bodies. A Social Hierarchy among Corpses.

12:00- 1:30 Lunch break

Session 3 : Instrument of Crime

1:30 – 2:00 Chrysavgi Athanasiou (Université Paris Sorbonne) – A Shattered Body for an Invisible Soul. Penal Mutilation in Middle Byzantine Society.

2:00 – 2:30 Romain Goudjil (Université Paris Sorbonne) – Gregory II of Cyprus and Phrangopoulos the Long-haired: Visions of the Body, Visions of the Crime in Three Letters of the Patriarch of Constantinople.

2:30 – 3:00 Lilyana Yordanova (Ecole Pratique des Hautes Etudes – Université PSL Paris Sciences et Lettres) – Human Bodies, Angelic Powers: How to Deal with Nature in Religious Context?

3:00 – 3:20 Coffee break

Session 4 : Vulnerability

3:20 – 3:50 Maria Rukavichnikova (University of Oxford) – In Sickness and in Health: the Body of the Emperor in Nikephoros Gregoras’ Roman History.

3:50 – 4:20 Alasdair Grant (University of Oxford) – The Captive Body in Byzantium.

4:20 – 6:00 Discussion and concluding remarks.

 

Comité d’organisation

Lilyana Yordanova, Milan Vukašinović, Pierre Charrey – Association des étudiants du monde byzantin
Adele Curness – Oxford University Byzantine Society
Vivien Prigent – Maison française d’Oxford, Centre National de la Recherche Scientifique

 

IXème édition (7-8 octobre 2016)

IXème édition des Rencontres internationales des doctorants en études byzantines

7-8 octobre 2016

Institut national d’Histoire de l’Art
Maison de la Recherche, Université Paris Sorbonne

 

Programme

Vendredi 7 octobre

9h Accueil

Session 1 : Droit, histoire sociale et polique à l’époque médio-byzantine

9h30 Chrysavgi Athanasiou (Université Paris-Sorbonne), Les innovations et les nouveautés juridiques de Léon VI le Sage dans la collection des 113 novelles

10h Jacques Beauseroy (Université Paris-Sorbonne), L’usage des sources juridiques pour l’histoire sociale de Byzance : l’exemple de la Peira (début du XIe siècle)

10h30 Numa Buchs (Université Paris-Sorbonne), La bataille de Kapétrou : un « Mantzikert » avant l’heure ?

11h-11h30 Pause café

Session 2 : Aristocratie, structures et représentations

11h30 Márton Rózsa (Eötvös Loránd University, Buda-pest) Sealed Image: Five Metrical Seals of the Byzantine Second-Tier Elite in the 12th century

12h Benoît Cantet (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Se peindre et se faire voir : étude préliminaire à l’autoreprésentation aristocratique à Byzance

12h30 Anna Adashinskaya (Central European University, Budapest), Between Memory and Inheritance: Appearance of Children in Votive Compositions and Social Changes in Balkan Late-Medieval Societies

13h Pause déjeuner
Après-midi : visite au musée de Cluny

 

Samedi 8 octobre

9h30 Accueil

Session 3 : Echanges culturels

10h Valentina De Pasca (Università degli Studi di Milano), A New Context and a New Function for a Carved Ivory Pyx

10h30 Silvia Leggio (Sapienza University of Rome), The Genoese in Constantinople: Some Carved Marble Slabs from the Walls of Galata

11h-11h30 Pause café en salle Aby Warburg

11h30 Maria Alessia Rossi (The Courtauld Institute of Art, University of London), Competing Identities? Byzantine and Serbian Artistic Production in the 14th Century

12h Sima Meziridou (University of Heidelberg), The Byzan-tine View on the Upcoming Ottoman Threat: the Case of Trebizond

12h30-14h Pause déjeuner

Session 4 : Espace religieux, espace urbain

14h Lucia Orlandi (Université Paris-Sorbonne, Univer-sité de Bologne), Le baptême et les baptistères dans l’Empire romain d’Orient. Aspects culturels et sociaux (IVe-VIIe siècles)

14h30 Aurélie Terrier (Université Lyon 2, Unige Genève), A la recherche de l’Akerentia byzantine

15h-15h30 – Pause Café

Session 5 : Spiritualité, pouvoir et mysticisme

15h30 Adrian Pirtea (Freie Universität Berlin), The Doctrine of Spiritual Senses in Eastern Syriac Christianity: Its Foundations in Late Antique Alexandria and Its Influence on Byzantine Mysticism

16h Stefanos Dimitriadis (WWU Münster), Factors of Imperial Decision-Making Before the Fourth Crusade : the Role of the Supernatural

16h30 Rafca Nasr (Université de Poitiers, Université Libanaise), Le décor peint des églises du Liban. Les images de théophanies presbytérales à la lumière de la liturgie

17h Santiago Francisco Peña (Université Paris-Sorbonne, Universidad de Buenos Aires), Michel Psellos et la France des humanistes. Pierre de Ronsard et les démons byzantins

Livret des IXèmes Rencontres

Comité d’organisation
Jacques Beauseroy
Benoit Cantet
Elisa Galardi
Aikaterini Peppa
Jack Roskilly
Milan Vukašinović
Lilyana Yordanova