Séminaire d’initiation à la méthodologie — Lilyana Stankova

Madame Lilyana Stankova,

Chercheur indépendant

Spécialiste d’Art post-byzantin et ottoman

 

«L’orfèvrerie ecclésiastique en relation avec l’esthétique ottomane: approche méthodologique»

 

Ce troisième séminaire aura lieu le 11 avril 2014, de 16h à 18h en salle Claude Lévi-Strauss du Collège de France.

 

Nous vous invitons également au verre de l’amitié après le séminaire.

Voir l’affiche ici

Rencontres 2014 — Appel à contribution

 Les VIIe rencontres internationales des doctorants en études byzantines

Les 3 et 4 octobre 2014

Appel à contribution disponible en pdf 

Pour la septième année consécutive, les Rencontres internationales des doctorants en études byzantines se dérouleront à l’Institut national d’Histoire de l’Art (INHA) les 3 et 4 octobre 2014. Ces rencontres, inscrites depuis 2010 dans le cadre de l’Association des Étudiants du Monde Byzantin (AEMB), connaissent un grand succès et témoignent ainsi de l’importance des études byzantines aux yeux de la communauté scientifique. En effet, outre l’INHA qui accueille gracieusement les Rencontres byzantines depuis six ans, cet événement ne pourrait avoir lieu sans l’aide financière des universités (Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Paris-Sorbonne, Caen Basse-Normandie), des grandes écoles (École pratique des hautes études, École des hautes études en sciences sociales, École des Chartes) et le Comité français des études byzantines.

Organisées sur deux jours, les Rencontres byzantines ont pour objectif de rassembler des doctorants de toutes nationalités consacrant leurs recherches à la civilisation byzantine, quels que soient leurs domaines de spécialisation (art, archéologie, histoire, lettres…). Afin de mettre en valeur la diversité des disciplines, aucune thématique n’est imposée. Chaque intervenant présente son sujet de recherche ou développe une problématique liée à son sujet pendant vingt minutes.

Les échanges méthodologiques sont encouragés par les discussions entre les intervenants et les auditeurs après chaque communication, soulevant des questions sur les outils de recherche et permettant à tous de partager des connaissances ainsi que de donner et recevoir des conseils par des doctorants plus expérimentés ou des professeurs.

Ces Rencontres sont aussi l’occasion pour les jeunes chercheurs de s’entraîner à l’oral afin de présenter leur travail de façon claire et construite, voire de parler, pour certains, dans une autre langue. Les intervenants verront leurs résumés de communication publiés sur le site de l’AEMB. Ils auront également la possibilité de publier l’intégralité de leur communication dans la revue en ligne Porphyra (http://www.porphyra.it) si le texte est accepté par le comité scientifique de la revue.

Les échanges dynamiques et pluridisciplinaires constituent le fondement de la réussite des Rencontres internationales des doctorants en études byzantines : venez nombreux !

Modalités d’inscription

Les doctorants souhaitant intervenir lors des Rencontres internationales byzantines les 3 et 4 octobre 2014 à l’INHA devront envoyer avant le 3 février 2014 à l’adresse suivante (lesbyzantines@gmail.com) un résumé d’une vingtaine de lignes (maximum 2000 caractères, espaces compris) avec un titre, en précisant :

– le type d’intervention (présentation du sujet de thèse ou sujet libre)

– la langue souhaitée pour intervenir (français ou anglais)

– le nom du directeur de recherche, l’institution de rattachement et le sujet de recherche.

Un accusé de réception sera envoyé systématiquement dès réception du résumé.

Le programme définitif des Rencontres sera établi le 10 mars 2014 puis envoyé aux intervenants.

Séminaire AEMB — Georges Kiourtzian

La séminaire « Introduction aux méthodes de la recherche »

voir l’annonce en pdf

aura le plaisir de recevoir : Monsieur Georges KIOURTZIAN,

 

qui présentera une communication :

 

Initiation à l’épigraphie

 

Le séminaire se tiendra

 

le mercredi 11 décembre 2013 en salle Lévi-Strauss

 

Collège de France,
52, rue du Cardinal Lemoine
75005 Paris

Séminaire des doctorants du CEBNHSEE — EHESS

Lundi 4 novembre de 18h à 20h

en salle 1, RdC, bât. le France 190-198 av de France 75013 Paris.

Dans cette première séance, Nathalie Assan (diplôme de l’EHESS en cours d’évaluation) présentera les résultats de ses recherches sur :

Les chapitres redondants de la Bibliothèque de Photius

Une analyse génétique pour des éclaircissements sur les pratiques de travail d’un cercle d’érudits au IXème siècle

 

Les recherches récentes en Histoire montrent l’importance prise par les disciplines techniques, souvent injustement dépréciées, dans la compréhension de phénomènes sociaux et historiques globaux. C’est le parti pris de notre étude qui s’attache, par une analyse technique (paléographique, codicologique et philologique), à examiner les aspects matériels d’un objet historique, le Marc. gr. 450, le plus ancien manuscrit de la Bibliothèque de Photius, et ainsi comprendre le contexte de production intellectuelle et les différentes étapes de l’élaboration de cette dernière. Nous nous sommes intéressés plus particulièrement, dans ce manuscrit, à deux séquences de notices qui se redoublent (ch. 213-214 et ch. 250-251). En effet, comme tout artefact humain, le livre manuscrit révèle son milieu socio-historique d’origine. A ce titre, deux champs d’étude nous intéressent : le fonctionnement des dynamiques intellectuelles à l’intérieur d’un des cercles de savants les plus distingués du Moyen-âge, celui du patriarche Photius, et l’une des questions anthropologiques et théologiques les plus mystérieuses et méconnues de cette époque, la question de l’hérésie dite des deux âmes.

Filippo Ronconi, Maître de conférences